Le lâcher-prise, mes quelques pistes pour y arriver !

Le lâcher-prise, mes quelques pistes pour y arriver !

« Lâcher-prise », voilà une expression que l’on emploie beaucoup et que l’on utilise à tout bout de champ.  Adoptée pour parler de la prise de recul, de détachement par rapport à son stress, d’acceptation du présent tel qu’il est…oui, cette expression est devenue une star de notre langage !

Mais qu’est-ce que le lâcher-prise ? Cela recouvre des réalités tellement différentes selon les personnes et réunit tellement d’attentes : détachement émotionnel par rapport à des situations professionnelles ou familiales difficiles, arriver à « faire le vide » et se détendre pour ne plus mettre autant d’enjeu dans les situations quotidiennes… Le lâcher-prise est souvent considéré comme l’ultime but à atteindre pour ne pas sombrer … dans la fatigue, le découragement, le surmenage et dans le pire des cas atteindre un risque de burn-out ou de dépression ?!

Éclaircissons cette notion : le Larousse en donne la définition suivante « Moyen de libération psychologique consistant à se détacher du désir de maîtrise. » ; Outre cette définition très froide, je vous livre la perception de Thierry Janssen parce que, vous le savez, j’affectionne sa pensée, ses écrits qui accompagnent ma pratique.  Pour lui, le lâcher-prise « est vraiment une capacité à rester détendu, ouvert… dans l’acceptation de ce qui est ». L’enjeu est d’accueillir la réalité extérieure et accepter qui nous sommes avec nos limites et nos imperfections dans cette réalité. En fait, l’acceptation du réel tel qu’il est en étant bienveillant, doux avec soi-même.

J’aime beaucoup cette façon d’expliquer le lâcher-prise car je constate en séance de réflexologie plantaire que votre volonté de bien faire, d’attacher beaucoup d’importances à tout ce qui part de vous et à ce qui vient à vous, d’attendre des résultats de toutes parts, d’attendre une vie parfaite partout et tout le temps, devient une pression incommensurable. Cela engendre beaucoup de tensions. C’est là que vous me demandez de lâcher-prise, ou que je vous conseille de lâcher-prise. Il semblerait que le désir de maîtrise sur l’ensemble des domaines de notre vie finit par nous gâcher la vie. Alors, je me suis demandée comment s’en libérer.

On trouve de tout concernant le lâcher-prise mais j’ai envie de commencer avec ce Mantra en méditation : « Tout va bien, je me libère de toutes les attentes qui mènent au stress. Je reste calme, et je fais le pas suivant. ». La dimension de l’attente est un vrai poison. Je crois sincèrement que si vous agissez en faisant de votre mieux, vous pouvez vous détendre. Mon conseil est : faire ce qu’on pense juste ou ce qu’on a prévu, ce qu’on pense bon ou pertinent dans une situation mais sans attentes impérieuses

Ca vous paraît bizarre ? J’ai testé et, au début, c’est dur, mais ça fait un bien fou, de lâcher ses attentes. On avance avec beaucoup moins de pression. En gros, faites ce que vous avez à faire avec enthousiasme et cohérence sans spéculer sur les résultats, sans attentes précises sur les résultats. Toute action provoque un mouvement… , les résultats viendront. Le fait de rester ouvert, détendu et centré sur vos tâches vous permettra d’apprécier et de voir l’ampleur de ce que vous avez réalisé. Grâce à votre ouverture et votre détente, vous pourrez même percevoir et apprécier les résultats de votre action et même peut-être des choses que vous n’aviez pas prévu, que vous n’attendiez pas… En fait, en restant focalisé sur ce que vous attendez, parfois, vous ne voyez pas ce que vous avez provoqué. Attention, je ne dis pas qu’il ne faut rien prévoir. Évidemment, vos actions sont guidés par un but, une volonté, une motivation … mais lâchez les attentes précises, uniques, formatées, dans des temps contraints…

Vous comprenez ?

Maintenant, je vous parle des pratiques qui aident à lâcher-prise :

D’après mon expérience, pour parvenir à lâcher-prise, plusieurs pratiques existent et peuvent constituer une aide précieuse  : Yoga, méditation, écoute de musique, danse et… réflexologie plantaire assurément.

En réflexologie plantaire,  je vous explique mon cheminement sur vos pieds.

En réflexologie, je pars du principe que vous parviendrez à lâcher prise en commençant par vous détendre physiquement et nerveusement, en vous reposant (sommeil) et en vous libérant émotionnellement. Du coup, je me base et travaille en première intention sur ces trois points.

Après vous avoir exposé ces trois points, je vous donnerai un bonus, ce que je cherche à rééquilibrer ensuite. Je parle d’un système dont vous devez prendre grand soin et que l’on peut maintenir en équilibre ou rééquilibrer grâce à la réflexologie plantaire.

1°) Apaiser le mental : les zones réflexes du cerveau seront stimulées, détendues ainsi que  toutes les zones reflexes du système nerveux, très sollicitées en cas de stress, d’épreuves chargées émotionnellement.

2°) Soulager, dénouer les zones de tensions dans le corps ; je parle ici des lieux dans le corps où le stress aime se loger. C’est à vous de répondre à cette question : Comment est-ce dans mon corps ? Mon stress, mes tensions se logent, par exemple, dans ma nuque en la raidissant, est-ce que je sens le stress au niveau de mon ventre ? ou est-ce que cela modifie ma respiration, la bloque … ? Est-ce que je porte mon stress sur mon dos ? (au niveau des lombaires, des cervicales…)

3°) Rééquilibrer au niveau énergétique : l’énergétique permet de rééquilibrer certaines fonctions et aussi de comprendre et prendre en compte les émotions. Pour « lâcher », il me semble nécessaire de rétablir l’équilibre des éléments Terre et Feu.  Dans la tradition chinoise, le cœur et l’intestin grêle, responsable de l’équilibre de l’élément feu dans le corps sont très sensibles au stress. D’abord, parce que le cœur abrite toutes nos facultés mentales et nos réflexions, un cœur « équilibré est responsable de la clarté d’esprit. L’émotion associée à cet élément est la joie. Le lâcher prise ne s’effectue-t-il pas avec plus de facilité lorsqu’on laisse entrer la joie ?  …

Travailler cet élément est aussi indispensable parce qu’il est également garant d’un bon sommeil. Il est très fréquent que le stress impacte le sommeil.

Le repos grâce à un sommeil réparateur est une des clés pour parvenir à lâcher-prise. Fatigué, on ne parvient pas à mettre les choses à distance et à regarder le réel avec détachement sans jugement.

Il est fréquent que des personnes s’endorment en séance de réflexologie plantaire et se disent reconnaissants d’avoir pu prendre ce temps Off reconstituant.

Observons maintenant l’élément Terre. Cet élément dans le corps (Rate/estomac) doit être choyé parce qu’il est essentiel, étant au centre de tout. Il  « nourrit » tous les autres éléments.  Il est également responsable de la digestion physiologique et symbolique. Comprenons que nous digérons les repas que nous ingérons mais nous « digérons » aussi les événements de notre vie. Nous absorbons plus ou moins bien certains moments, certains stress, certaines nouvelles, certaines relations, certaines paroles…Il va de soi que la digestion physique est étroitement liée à la digestion des événements, en fait, elles ne font qu’un.

Lorsque les organes reliés à cet élément sont équilibrés, une voie pour le retour d’une plus grande sérénité s’ouvre.

En bonus, pour les personnes qui viennent sur plusieurs séances, je propose de « travailler » sur le système endocrinien réflexe. Cela permet un mieux-être global sur le long terme. Quand le système endocrinien fonctionne bien, tout va bien. C’est vite dit mais ce système permet entre autres choses, de réguler notre stress et notre sommeil.

Plus on est stressé, plus notre système endocrinien est sollicité. Il produit des hormones dont le Cortisol. Cette hormone nous propose de fonctionner en « mode survie ». Cela peut paraître intense et attirant (cela fait aventurier !) mais dans ce cas, lorsque le taux de cortisol est important, il sature votre organisme et le dérègle. Sans mauvais jeu de mot, votre corps entier perd pied ! Cela impacte tous les fondements de votre santé durable : sommeil, système immunitaire et alimentation.

En apaisant l’arbre endocrinien reflexe complet, la digestion se fait bien, le sommeil est régulé…

J’en profite pour attirer votre attention sur le fait que notre système endocrinien est perturbé par l’ensemble des produits chimiques que nous utilisons ou subissons. Alors, je vous conseille vivement de manger autant que possible des produits issus de l’agriculture biologique, de vous laver et de nettoyer votre maison avec des produits naturels et marcher en nature dès que possible.

Encore un détail, sachez que le contact de mes mains sur vos pieds permet de réguler le taux de cortisol grâce à la production d’ocytocine. Rappelons-nous que nous sommes des animaux qui avons besoin d’être « touchés ». Tiffany Field, professeur aux départements de pédiatrie, de psychologie et de psychiatrie de la faculté de médecine de l’Université de Miami et directrice du Touch Research Institute, l’a très bien dans son ouvrage Les bienfaits du toucher.

Quelque soient les pratiques que vous rentrerez dans votre emploi du temps pour parvenir à lâcher-prise, le lâcher-prise sur la durée passe aussi par une adaptation de ses habitudes. Prenez du temps pour les choses que vous aimez, prenez le temps d’exécuter vos tâches, faites-les en conscience, même les plus ordinaires et profitez pleinement des temps forts que vous vous accordez -sport, dessin, musique, méditation, rencontres amicales… Ayez des temps de relaxation- automassages, de respirations profondes, d’aération des pièces, méditation, micro siestes…

Ralentissez lorsque vous sentez que la tension monte… observez ce qui se passe à l’extérieur de vous et observez ce qui se passe à l’intérieur de vous (toujours sans jugement), notez-le et replongez-vous tranquillement dans vos activités. Vous verrez que vous ne vous remettrez pas au travail de la même manière.

Prenez un temps de décompression à la fin de la journée, marche avant de rentrer ou, en période de télétravail, sortez en fin de journée pour marcher avant d’entamer votre soirée. Prenez une douche même courte (l’eau chaude favorise aussi la production d’ocytocine !).

J’en profite pour vous glisser ce lien vers des exercices proposés par Christophe André … allez-y sans y penser, c’est vraiment ludique. https://www.psychologies.com/Therapies/Developpement-personnel/Epanouissement/Articles-et-Dossiers/Savez-vous-deconnecter/Christophe-Andre-3-exercices-pour-lacher-prise

Au plaisir de vous accompagner dans votre démarche de mieux-être.

 

Laisser un commentaire

Fermer le menu